Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par DMT

Vous l'aurez remarqué, le titre de mon post est un clin d’œil à Arnaud Benedetti. Mardi, l'auteur du livre Le coup de com' permanent signait une tribune dans le Figaro. Il y revenait sur la remontée de bretelles d'Emmanuel Macron à un adolescent lors des cérémonies du 18 juin au mont Valérien. L'occasion pour lui d'évoquer la rhétorique de combat du chef de l'Etat, ainsi que le lien existant entre gestes, postures et tempérament. Soit une excellente introduction au concept de signature corporelle développé par le négo anayste Jean-Pierre Veyrat. D'autant qu'en soulignant combien " la communication suinte là où il s'agit de faire passer de la spontanéité ", cet article pose la question d'un éventuel faux self présidentiel. L'art du communic'acteur étant de porter le masque avec authenticité.

Reste qu'à regarder ces deux captures d'écrans, il semble que le coup de menton soit permanent chez notre président. Même la photo prise hier soir lors du concert électro dans la cour de l'Elysée donne à voir ce léger axe sagittal supérieur. Le signe d'une forme d'autorité jupitérienne pour les uns, la trace d'une certaine  arrogance pour d'autres ? L'impact du langage corporel sur notre image publique est dans tous les cas permanent. Avec le risque d'entretenir un quiproquo quand à ce qui nous anime vraiment. En ce qui concerne la moue macronienne, la comédienne Fabienne Berriau-Pahu partage lors de ses ateliers un bon truc pour la dissiper. Si vous souhaitez ne pas donner le sentiment que vous toisez vos interlocuteurs ou les jugez de haut, cette vidéo est pour vous.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article