Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par DMT

Plainte au civil de Nafissatou DIALLO, affaire du Carlton de Lille, séparation d'avec Anne SINCLAIR... Que(ue) Dominique STRAUSS-KHAN ait été vu la semaine dernière en fauteuil roulant n'a rien d'étonnant. Après-tout, il y a longtemps que les expressions populaires associent les maux du corps à ceux de l'âme.  Pour DSK, "en avoir plein le dos" conviendrait parfaitement à sa situation d'homme brisé. Je pourrais également citer : "les bras m'en tombent", "ça me noue les tripes", "je suis pris à la gorge"... Autant d'images qui traduisent le lien étroit qu'entretient notre corps avec nos émotions. Si ce thème vous parle, je vous recommande "Votre corps à une mémoire" de Myriam Brousse* (merci à Olga CIESCO de me l'avoir fait découvrir).  Mémoires des traumatismes enfouis, de celles des ancêtres, des conditions de notre naissance... Le témoignage de cette thérapeute, après plus de 30 ans de pratique, est lumineux. Il nous éclaire notamment sur le rôle du système neuro-végétatif dans le réveil des vieilles blessures. Oui, celui là même par qui le malaise vagal arrive. Que l'on soit président de la République en petites foulées, député montpelliérain en session extraordinaire ou... chef d'entreprise sur un plateau TV. C'est parce que notre corps est porteur d'informations essentielles sur notre personnalité que j'ai choisi de me former au neuro coaching de Guy HAURAY  et  à la PNG de Joseph MESSINGER. (De quoi aussi revenir sur mes années en fac de psycho, où je préférais trainer dans les rédactions radio plutôt que de suivre les cours de physio ;-))   Connaissant l'effet dévastateur d'une émotion camouflée, je me refuse à suggérer gestes, postures ou mimiques à mes clients. A quoi bon travailler une interview si c'est pour  faire disparaitre toute trace d'authenticité ? Non, partons plutôt d'une intention, comme au théâtre, et essayons d'être alignés. Corps, cœur et tête doivent développer de nouvelles synergies. Les dirigeants, hauts fonctionnaires ou élus locaux que je forme, expriment souvent en public des positions en total désaccord avec leurs points de vue personnels. Certains m'en font la confidence. Pour d'autres, mes rudiments en Synergologie me permettent de pointer du doigts les contradictions qui se dégagent de leur discours. A moi, ensuite, de leur permettre de retrouver dans le répertoire universel des émotions, l'attitude intérieure qui leur donnera mouvements et ton justes. Un communic'acteur n'est  pas un comédien. C'est juste un personnage public dont l'image doit être construite en conscience. En période d'élections par exemple, concevoir de nouveaux  modèles "mentaux" est un moyen bien plus efficace d'éviter de prendre une "veste" que de vouloir falsifier sa communication non verbale...

  

 *Dans la même veine, ce reportage sur la pratique de Roger FIAMMETTI, ostéopathe de son état,  ravira tous les fans de langage émotionnel.

  

     

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article