Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par DMT

 

xavier-bertrand-se-paye-un-journaliste-du-courrier-picard.jpg

 

Mais qu'elle mouche a piqué le secrétaire général de l'UMP? Rue 89 revenait hier sur l'incident qui s'est déroulé sur Public Sénat le 19 janvier. Ce jour là, Nicolas Totet, journaliste au Courrier Picard, interroge en direct Xavier Bertrand à la demande de la chaîne. D'emblée, cet homme de presse écrite semble mal à l'aise sur un plateau de télévision. Ses questions sont trop longues, son corps  se tortille, son regard est fuyant... Au lieu de mettre à l'aise son interlocuteur, le patron de l'UMP va au contraire l'enfoncer. Sur fond d'un vieux contentieux, ses réponses sont cinglantes, agressives, implacables. Une mise à mort professionnelle dans l'arène médiatique. Faible avec les forts, fort avec les faibles disait l'autre... Je ne crois pas que l'ex et probable futur maire de Saint-Quentin, ait beaucoup gagné à se montrer sous ce jour. En tous cas, avec lui l'UMP devient l'Union de ceux qui Massacrent en Public. Merci à Erwan KEZZAR ancien étudiant au CELSA, de m'avoir signalé cette vidéo.
 


Débat musclé entre Xavier Bertrand et un journaliste
envoyé par publicsenat. - L'actualité du moment en vidéo.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Florence 04/02/2010 12:16


Ecraser son interlocuteur me paraît l'une des caractéristiques de la communication publique française. Comme si il fallait toujours avoir l'air plus malin, avoir le dernier mot...
C'est typique, à mes yeux, de certains journalistes : la question qu'ils posent comporte tout les éléments de réponse (pour avoir l'air intelligent)... et du coup l'interviewé n'a plus d'autre
choix qu'entre acquiescer (et il a l'air d'un imbécile, ce que personne n'aime ;-)ou répondre à côté de la question ! Ce qui est certainement frustrant pour l'auditeur ou le téléspectateur.
La radio et la télévision belges sont, de ce point de vue, beaucoup moins "langue de bois" et beaucoup plus respectueuses de leur invité(e).


DMT 04/02/2010 17:37


Xavier Bertrand se révèle ici particulièrement cruel...