Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par DMT

Oui, je sais, le jeu de mots est facile. Le titre de ce post est même... tell/éphoné je vous l'accorde ;-) Que voulez-vous, c'est les vacances. Il n'empêche, ces images de France Télévisions en disent long sur la personnalité du chef de l'Etat. Prenez le regard de François HOLLANDE à 00.14. L'oeil gauche est grand ouvert, le sourcil relevé. Deux secondes auparavant il était fermé, c'est le droit qui visait. Le Président de la République se montre ici étonné et séduit par ce qu'il vient de faire. Ce que corrobore son exclamation : "j'ai mis le rouge, j'ai mis le rouge!". Quinze secondes plus tard et après une nouvelle flèche, plantée dans le jaune cette fois, il indique avec humour qu'il est prêt pour les 70 mètres (la distance officielle pour tirer). Une façon élégante pour le Surmoi présidentiel de se manifester et de nous rappeler qu'il n'est bien sûr pas un cador dans cette discipline. Le corps de François HOLLANDE s’en fait d'ailleurs l’écho. Observez son poignet gauche après qu'il ait restitué l'arc. Il est ascendant. Ce qui donne une main tombante et des doigts qui ne font qu'un, à l'exception du pouce délié. Dans un « tell » contexte, c'est un signe de manque d'aisance même si un certain plaisir a été pris. Ce que prolonge le geste de réajustement de la cravate. Rien de plus normal en somme...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Innovconsult 13/08/2012 08:50

Bonjour,

Court billet très intéressant ! Avez-vous suivi une formation en synergologie? Cette discipline permet d'aller encore plus loin dans le décryptage des items corporels...

Au plaisir de vous lire,

Amandine

DMT 13/08/2012 11:42



Bonjour,



Merci pour votre commentaire. Oui, j'ai suivi une formation en Synergologie. Mais modeste. je me suis arrêté après le certificat de "Technicien". D'ailleurs, une interview de Philippe Turchet
datant ce cette époque est en ligne sur mon blog.



Sinon, en ancien journaliste que je suis, j'ai tenu à croiser cette approche avec  la Morphogestuelle de Jean-Pierre Veyrat. Et plus récemment, je me suis intéressé à la PNG de Joseph Messinger. Pour moi, ces trois voies se rejoignent.


Car, dans mon métier de médiatrainer, beaucoup de mes clients me demandent quelle gestuelle adopter en public? Je leur réponds de ne surtout pas se focaliser sur leurs gestes mais plutôt sur ce
qu'ils veulent faire passer. Qu'il s'agisse de leurs mouvements, de leurs postures ou de leurs expressions, ce qui est essentiel c'est qu'ils en comprennent les origines. A moi, ensuite, de les
aider à dépasser les émotions qui peuvent parasiter leur message.