Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par DMT

Tout un plat pour ça ? La vidéo enregistrée à usage interne par les jeunes de l'UMP ne mérite pas de tels cris d'orfraie. Luc Ferry l'a jugée "dégoulinante de bêtise" lors du Talk Orange-Le Figaro.  "Ils n'ont pas fait un truc si nul ?... Ca me fait de la peine que le show-biz le plus bête, le plus médiocre s'introduise dans la politique, c'est à vomir" a-t-il même ajouté. Grands dieux ! Je comprends mieux l'expression : "courageux comme un philosophe"... Du Mister Bean français Yves Jégo sur Canal : "Honnêtement je n'aime pas. Je trouve que c'est une erreur et que c'est complètement décalé avec ce qu'attendent nos concitoyens dans cette période de crise".  Et sur I-Télé,  la vice-présidente du Modem Corinne Lepage de renchérir : "Ce n'est pas en dansant sur des tables qu'on donne de la confiance et de l'espoir, c'est en étant fidèle à ses convictions". Si ce n'était ma sympathie pour cette ex-ministre de l'environnement que j'ai eu tantôt le plaisir d'interviewer sur le salon Pollutec, je dirais que politiques et médias sont en train de transformer ce clip en bal des faux-culs. A commencer par Xavier Darcos : "Quand j'ai vu la vidéo, j'étais consterné". Ah bon ? Mais alors, que diable est-il allé faire dans cette galère. Bien sûr, ce lip dup est loin d'être un sommet de créativité. Pourtant, il présente l'intérêt, dès les premières images, d'aborder le thème de l'intégration des handicapés. Et puis, voir Christine Lagarde tendre le bras et esquisser un coeur sur une musique de Luc Plamandon vous donne la banane pour la journée. En fait, une fois de plus, c'est bien de la bouche des enfants, ou du moins de l'imagination des cadets de l'UMP, que sort la vérité. Car à y regarder de plus prêt, ce clip a le mérite de rappeler que ministres et personnalités du parti présidentiel sont des champions du... play-bac. Qu'ils chantent ou qu'ils disent devant micros et caméras, des paroles écrites pour eux à l'Elysée, il y a longtemps en fait que l'on connaît la chanson !

PS : pour les fans de Nadine Morano, qui pourraient être déçus par le peu de place qui lui a été laissée dans ce clip,  RDV en images avec l'idole des dancings sur Rue89.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Boris 13/12/2009 19:46


Bonjour,

Ton analyse est un peu plate et ne fait que répéter ce que l'on lit ailleurs. A quoi bon alors d'écrire ?

Pour moi, le clip a un certain intérêt. Non pas parce qu'il montre des images d'intégration, on s'en tape, c'est de la com.

Mais parce que les Darcos & companie ont du s'amuser à tourner le clip. C'est plutôt un exercice physique qu'intellectuel (voix, gestes), ce qui les rapproche du public. Chanter est un
excellent moyen de créer une relation, surtout quand ce n'est pas le texte qui importe mais la mélodie. Et elle est assez entraînante.

Si dans l'ensemble la direction des acteurs (hahaha!) est médiocre (sourires béats, gestes trop appuyés, chacun essayant de jouer un rôle), j'aime bien certaines scènes : le type dans le train avec
le NouvelObs, la fille aux gros seins qui remonte son T-shirt socialiste. Elle aurait du faire pareil avec celui de l'UMP, en tournant le dos à la caméra et en se faisant applaudir.

Boris


DMT 16/12/2009 23:20


Oui, mais dans ma famille le handicap on le vit. Donc, l'intégration, même le temps de 2 images dans un clip c'est toujours bon à prendre.