Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par DMT

Après son dérapage dans "A vous de Juger", François BAYROU a beau se comparer à Zidane, en terme d'image publique l'affaire est pliée. Le qualificatif d'ignoble lui sera à jamais associé à chaque visionnage de son altercation TV avec Daniel COHN-BENDIT.  Lors du dernier grand débat télévisé avant les élections européennes, le président du MoDem s'est montré bien vil politique. Piqué au vif par la phrase, "Tu ne seras jamais président de la république", il en a oublié une règle essentielle en télévision : trop d'agressivité tue. Son masque d'hypocrite, terme qui trouve ses origines dans le mot grec comédien, est tombé quasi en direct devant des millions d'électeurs potentiels. Et de montrer ici la face cachée de l'élu humaniste qu'il donnait à voir jusque là. Lorsque, via nos média trainings, nous apprenons à nos clients à devenir des communic'acteurs, c'est sur la base d'authentiques valeurs. Nous les invitons à choisir la part d'eux-mêmes qu'ils veulent partager avec le plus grand nombre pour mieux faire passer leur message. Pas à composer un personnage qui volera en éclat sous le coup de l'émotion. Si l'incident a été tout "bénef" pour la tête de liste d'Europe Ecologie, c'est peut-être aussi parce que l'ex-icône de mai 68 a usé d'une rhétorique  "bio", plus respectueuse de l'environnement... humain. A noter que bien inspiré par François MITTERRAND, son "Je ne suis pas votre élève", lui a évité de répondre "je  ne sais pas" à la question du leader centriste sur le seuil de pauvreté en France.


Commenter cet article