Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par DMT


Hiérarchisez vos propos. Selon la règle du "droit au but" placez ce qui vous parait le plus important, au début de chacune de vos réponses. N’oubliez pas : vous ne parlez ni pour vos collègues, ni pour votre hiérarchie. Seul doit compter votre public « cible ». (voir le modèle M.I.C.R.O)
Adopter une attitude stable qui évite de trop bouger sous le feu des questions et devant l'œil « grossissant » de la caméra. Pensez à vos appuis au sol.
Bien respirer Pour vous décontracter, « aérer le corps et l'esprit », éventuellement parler plus fort pour donner plus d'impact et marquer des temps de respiration afin de ne pas accélérer le débit ! Bien respirer c'est à cours ne jamais manquer... d'inspiration ;+)
Prendre des points de repère pour le regard, afin de concerner des yeux les téléspectateurs. Evitez le regard baissé lors de la lecture d'un texte , ne reagrdez la caméra que si vous êtes invité par le réalisateur.
Diversifiez votre gestuelle Evitez les bras croisés, les mains croisées, signes de nervosité et de fermeture. Méfiez-vous également des objets que vous risquez de triturer nerveusement : stylo, papiers, trombone, lunettes...
Évitez les commentaires superflusCela évitera les pièges du montage. Et n’abusez pas des propos off the record. Surtout après la fin d’un enregistrement, au moment où vous décompressez.
Citez au moins une fois le nom de votre entreprise si les conditions sont favorables.
, ne laissez pas dire n'importe quoi, rectifiez franchement si nécessaire, mais avec sourire et humour.
Persuadez-vous que vous êtes toujours « on the record ». Des questions posées avant ou après une interview peuvent être utilisées (particulièrement au téléphone).
Quelle que soit la question et le ton de l’intervieweur, gardez toujours votre sang-froid. Répondez à la question, pas à celui qui la pose. Ne tombez pas dans l’agressivité. Le public prenant toujours la défense de celui qui est agressé. Adoptez une attitude positive vis-à-vis du journaliste.
Si vous êtes interrompu avant d’avoir terminé votre réponse, laissez parler le journaliste, et continuez votre réponse. S’il persiste à vous interrompre ne discutez pas mais insistez sur votre droit de réponse.
Si on vous pose délibérément une question négative, retournez-la avec une phrase positive.
N’acceptez pas automatiquement les chiffres ou les faits qu’on vous lance. Répondez : « je ne suis pas familier avec ces chiffres, mais je tenterai de répondre au sens général de votre question ».
Ne répondez jamais à une question que vous ne comprenez pas. Demander au journaliste de répéter la question ou de la rendre plus explicite.
Ne défendez pas un argument indéfendable.
À la fin d’une interview TV en plateau, restez assis, continuez à regarder votre intelocuteur.

Commenter cet article