Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par DMT

Véritable carte de visite d'une entreprise, le communiqué de presse véhicule la "première impression" de votre action de communication auprès des journalistes. Mieux, il induit le traitement ultérieur de l'information par ces derniers. Une attention toute particulière doit être consacrée à sa rédaction et au courrier qui l'accompagnera éventuellement.


Bâtit selon les règles d'un article : titre, accroche, angle, chute, le communiqué de presse tient sur une seule page, comprenant interlignes et marge. Il va droit au but. Les coordonnées d'un contact presse figurent toujours à la fin du document. Votre premier lecteur est un journaliste ! Vous devez susciter son intérêt. N'hésitez pas à écrire avec mordant et originalité. Soignez bien le titre ! La grande majorité des communiqués ne sont pas utilisés, car trop institutionnels ou sans intérêt pour l'actualité.

Les médias sont pluriels. Rédigez votre communiqué en fonction de sa cible : presse locale, nationale, grand public, spécialisée... N’hésitez pas à “angler” vos infos.

Avec les dépêches d'agence, l'habitude a été prise de diffuser "telle quelle" l'information. À vous de donner à votre texte la forme d'une brève ou d'un filet.

N'hésitez pas à réserver la mention "Communiqué de Presse", pour les seules infos à caractère événementiel. Les infos plus techniques ou administratives se doivent de bénéficier d'un intitulé spécifique. Exemple : La société X communique.

En moyenne, un communiqué de presse est envoyé huit jours avant le jour J (pour un quotidien). En deux exemplaires. L'un, à l’attention de Monsieur le Rédacteur en Chef et un second personnalisé, destiné au journaliste en charge du type de rubrique concernée : environnement, économie, éducation, santé... Il se justifie par des faits objectifs et des informations pertinentes sur un programme ou un dispositif, un service ou un événement nouveaux.

N'oubliez jamais la règle d'or : personnalisez ! Ainsi, il est recommandé de connaître le nom du journaliste spécialisé dans la rubrique qui vous concerne. Vous le trouverez dans l'ours s'il s'agit d'un magazine, en consultant le Médiasid ou en téléphonant à la rédaction du journal. Mentionnez sur l'adresse, en plus du nom de sa publication, celui de la rubrique dont il a la responsabilité éditoriale.

Une carte de correspondance personnalisée ou une lettre d'accompagnement pourront être jointes à votre communiqué de presse, Commencez toujours votre courrier par une à deux phrases au ton journalistique, afin de capter l'attention de son destinataire. Définissez un contexte :

    De qui s'agit-il ?
    De quoi est-il question ?
    Où l'événement a-t-il lieu et pourquoi ?
Vous pouvez suggérer une idée d'article ou de reportage, mais sans l'imposer. Les idées proposées doivent être percutantes. Ne vous montrez pas agressif ou intéressé. Rien n'est jamais acquis. Sachez qu'un journal en région ou une radio s'intéresseront exclusivement aux nouvelles de préférence locales, aux informations concrètes, suffisamment inhabituelles pour présenter un intérêt. Et ce, même si vous connaissez bien le rédacteur en chef...


Enfin, concentrez-vous sur l'essentiel. N'oubliez pas que des informations détaillées sont consignées dans le dossier de presse joint. Mentionnez exclusivement les informations présentant un réel intérêt.


Se former : Rédiger un communiqué de presse

Commenter cet article