Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par DMT

Soupe à la grimace de Macron face à Mélenchon à Marseille
Soupe à la grimace de Macron face à Mélenchon à Marseille
Soupe à la grimace de Macron face à Mélenchon à Marseille
Soupe à la grimace de Macron face à Mélenchon à Marseille
Soupe à la grimace de Macron face à Mélenchon à Marseille

Comme chaque dimanche soir depuis la rentrée Arnaud Benedetti, professeur associé à la Sorbonne, décrypte sur BFM une image forte qui a marqué l'actualité du week-end. Ce 9 septembre, c'est la rencontre nocturne entre Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon vendredi sur le Vieux Port de Marseille qui a été choisie. Pendant que l'auteur du Coup de com' permanent souligne la relation dissymétrique existant entre les deux hommes (avec au passage un beau lapsus que ne relève pas son intervieweuse : " dépasser le fauve et le tribun qu'est Emmanuel Macron " 01.31) des extraits en boucle de l'entrevue phocéenne défilent bientôt en arrière plan. Tant et si bien que lorsque est évoquée en plateau l'opportunité que donne cette séquence médiatique d'insister sur les qualités d'écoute et de dialogue du président, c'est un tout autre discours non verbal qui nous est donné. Une véritable soupe à la grimace ou si vous préférez une bouille (qui s') abaisse présidentielle. En une poignée de secondes (de 2.12 à 2.19) nous allons avoir outre l'illustration parfaite d'un faux sourire (sans plissement des fentes palpébrales), deux tirages successifs de langue révélateurs d'embarras, la main gauche du PR qui passe sur le visage pour à la fois s'abriter et nettoyer symboliquement le coin interne de l’œil droit d'une image mentale déplaisante et enfin la micro-expression d'un " enthousiasme " dont je laisse les lecteurs de l'Atlas universel du visage trouver les muscles mobilisés. Soit la révélation de l'énorme effort sur soi que demande pareille composition. Moralité, sous l’œil des caméras le naturel revient toujours au galop via le langage corporel. À méditer par les écuries politiques où les masques faux-self sont enseignés dès le premier media training d'un candidat.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article