Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par DMT

Allez, il est temps de mettre en ligne mon dernier post de l'année. Histoire de publier utile, voici un rappel bien pratique pour éviter les "euh " devant un micro ou une caméra. Lors d’une interview, d’un débat, voire d'une conférence de presse, il peut vous arriver d’être pris de cours par la question d’un journaliste. Ce n’est pas une raison pour reprendre systématiquement les termes qu'elle contient s'ils sont polémiques. Particulièrement en reportage où ne seront conservés que vos propos. Ne cherchez pas non plus à en dire trop. Vous risqueriez de vous mettre en difficulté en donnant des idées de relance gênantes. En fait, d'autres pistes s’offrent à vous. À commencer par ne pas répondre immédiatement. Un léger temps de réflexion (qui se traduit par un mini silence) consacré à l’analyse de la question et à la recherche des opportunités de rebondir (sur la forme ou sur le fond) est généralement profitable. Notamment en duplex où vous pouvez comptez sur un léger décalage du son entre les studios TV et votre plateau en situation. Vous pourrez ainsi discrètement expirer puis inspirer avant d'attaquer l'idée suivante. Adopter de telles pratiques c’est ne plus redouter les sujets qui fâchent puisque toute respiration devient une source... d'inspiration. Oxygénation du cerveau oblige. De quoi attendre sereinement le mot « confort ». Celui qui vous permet de reprendre la main et d’introduire votre message essentiel dans votre réponse. Pour information, je m'adresse là à tous les participants à mes formations en media training , un support pédagogique actualisé sera bientôt mis en ligne. Pour être informé.e de la date vous pouvez cliquez ici.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article