Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par IMCE

Jacques salomé :  Nous avons confondu la communication avec la circulation de l'information

Sa parole est d'autant plus précieuse à entendre que depuis un grave accident vasculaire cérébral, Jacques Salomé ne s'exprime plus que par écrit. Dans Un zeste d’éternité, son dernier livre, il nous parle du couple, du bonheur, de littérature, du passage du temps et de... communication. Cela fait longtemps que ce formateur en relations humaines rêve de voir la communication enseignée à l'école comme une matière à part entière telle le calcul, la géographie ou le français. À ses yeux, nous sommes pour la plupart d'entre nous des handicapés de la communication. D'où la nécessité de poser des balises pour favoriser des rapports en réciprocité (sans dominant / dominé), des échanges respectueux des points de vue de chacun (privilégier la confrontation plutôt que l'affrontement), des partages afin de se dire et d'être entendu. Bref, de proposer des repères transmissibles qui permettent d'échanger sans violence. En janvier 2009, Jacques Salomé avait eu la gentillesse de m'accorder une interview à la veille de l'un de ses séminaires en Île-de-France. Je n'ai pas pu conserver l'intégralité de ses propos au montage. Comme par exemple lorsqu'il me rappelait que ce n'est qu'en 1905 qu'a été inventé le permis de conduire. Soit cinq ans après l'Exposition Universelle. La circulation automobile s'était alors multipliée par 1000. Chacun conduisait en fonction de ses propres valeurs et repères causant accidents, conflits et embouteillage. Selon l'auteur de Pour ne plus vivre sur la planète taire " En matière de communication nous sommes en 1905. Nous communiquons beaucoup plus (avec des outils de plus en plus performant) mais plus mal aujourd'hui qu'autrefois. Il n'y a jamais eu autant de malentendus, de conflits liés à l'incommunication." Je vous propose la rediffusion de cet entretien en cette période estivale propice à la prise de recul et aux bonnes résolutions. Vous pourrez y entendre le fondateur de la Méthode ESPERE® rappeler combien "Nous avons confondu la communication avec la circulation de l'information, alors que communiquer veut dire mettre en commun à l'intérieur d'un dialogue, d'un partage ou d'un échange ". À méditer par tous ceux qui veulent faire de leur prochaine rentrée un nouveau départ.

Commenter cet article