Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Daniel MURGUI-TOMAS

L'interview accordée par Marine Lo Iacono* à Phosphore.com, témoigne de la grande maturité dont fait preuve à 17 ans la lauréate du Tremplin Prépabac 2015. En plus du rôle que peuvent avoir des enseignants dans l'orientation d'un lycéen, cet entretien témoigne de l'importance de mettre tous les atouts de son côté pour décrocher brillamment un concours. Ce qui passe souvent par le respect d'une méthodologie. Ici l'acronyme POM, à utiliser dans le cadre d'une présentation, est appliqué à la lettre. Le Public qui compose le jury a été bien pris en compte. Notamment en ce qui concerne les projets humanitaires auxquels il est généralement sensible. L'Objectif de la prise de parole fixé, il fut ensuite facile à la gagnante de construire un Message percutant et de lui donner corps. Et là, pour avoir fait partie des jurés réunis par les éditions Hatier, je peux témoigner que le talent n'attend pas le nombre des années. Marine a été entendu 5 sur 5. Une règle à l'oral veut en effet qu'un discours soit perçu selon cinq dimensions. La première concerne la compréhension des propos. La seconde relève de l'approbation ou pas de ce qui est dit. La troisième passe par le filtre de nos valeurs. La quatrième, proche de ce que nous vivons parfois avec un bon livre, nous touche à un niveau inconscient. Il y a dans notre esprit un avant et un après les mots prononcés. Enfin la dernière, peut-être la plus magique, a trait à l'énergie qui se dégage de celui qui s'exprime. Une alchimie entre enthousiasme, compétence, confiance et autorité naturelle qui ferait se lever une foule pour suivre un orateur ou une oratrice. Marine Lo Iacono, lorsqu'elle nous parle mathématiques, est de celles là.

*meilleure bachelière de France 2015

Commenter cet article